Chers Amies et Amis,
Je ne peux pas sauver le monde, mais j’ai pu grâce à notre association,  changer le monde de nos petits protégés qui vivaient avant nos sauvetages dans des conditions indignes et inhumaines. Ces petites victimes qui étaient impuissantes à se défendre étaient pour certains, malades, sous-alimentés, blessés, terrorisés car battus, attachés, enfermés dans des garages, des grottes, des cages, des coffres de voiture, sur des balcons au milieu de leurs excréments, et ce, comme de simples objets.
La souffrance que subissent ces petits êtres sans défense est intolérable et inacceptable et mon engagement sur le terrain est total pour leur venir en aide.

Nous avons besoin de votre présence à nos côtés pour continuer notre combat.

Ensemble tout est possible.
Merci pour eux.

Chantal Fontanesi

Présidente, AJPLA

w

Nous contacter

ASSOCIATION JUSTICE POUR LES ANIMAUX

Présidente : Chantal FONTANESI
asso.jpla06@gmail.com –  06 14 12 93 73

 

 

Par email

11 + 9 =

L'Association Justice Pour Les Animaux est une association à but non lucratif reconnue d'intérêt général.

Créée en avril 2011, l’AJPLA a pour but de défendre les droits des animaux et de porter assistance à tout animal en danger.

L’AJPLA oeuvre pour une justice plus juste et sévère se heurte à de très grandes difficultés, puisque nous nous occupons principalement de la maltraitance animale et que trop d’animaux continuent de souffrir parce que la douleur qu’ils ressentent est niée et non reconnue et que les actes de maltraitance dont ils sont victimes sont, la plupart du temps, exempts de poursuites envers leurs auteurs.

Nous demandons avec force aux autorités référentes la reconnaissance de la souffrance animale dans sa globalité, la prise en compte de toute maltraitance subit par un animal. Nous leur demandons enfin d’appliquer et de faire respecter les lois qui les défendent. A ce jour, trop de plaintes sont classées sans suite sous prétexte « d’éléments insuffisants », condamnant ainsi ces malheureuses victimes à continuer de subir les sévices de leurs tortionnaires et ce en toute impunité pour ces derniers.

Nous demandons fermement que chaque maltraitant soit au contraire condamné avec des sanctions effectives, proportionnées et dissuasives.

Nous nous battons aussi pour que la maltraitance subie par les animaux détenus sur des balcons soit reconnue et sanctionnée comme telle car il est inacceptable qu’un animal soit enfermé sur un balcon au même titre qu’une armoire ou une chaise et l’abrogation d’une partie de cet Arrêté que nous demandons, serait significative pour faire évoluer le statut juridique de l’animal. Il est primordiale que l’animal soit reconnu en tant qu’être vivant et sensible, à qui nous devons le respect et qu’il ne soit plus considéré comme un « bien meuble ».

Nous nous efforçons avec nos moyens d’agir là où l’injustice envers les animaux sévit, et nous faisons tout notre possible afin de leur venir en aide et les aider à retrouver la chaleur et la douceur d’une famille aimante.

Ensemble tout est possible. Merci pour eux.

Logo historique, 2011