En danger de mort : notre petit Voyou était détenu en plein cagnard et sans eau pour s’hydrater. Nous avons été alertés par des proches voisins de la grave maltraitance que subissait depuis des mois Voyou, un magnifique chien, enfermé en permanence sur un tout petit balcon, sans aucun endroit pour se protéger du froid en hiver et du soleil comme actuellement en été, et sans eau.

Ces personnes n’en pouvaient plus d’entendre ce pauvre chien hurler son désespoir à longueur de journées et nuits et de le voir ainsi tourner en rond sur lui-même.
Déjà cet hiver, des riverains avaient appelé les pompiers pour secourir Voyou qui avait été abandonné par son propriétaire pendant 3 jours. Notre petit rescapé avait été emmené à la fourrière où il était resté 17 jours avant que le maltraitant vienne le chercher et l’enferme à nouveau sur ce minuscule balcon.

Voici le comte-rendu du certificat vétérinaire :

« Ce chien est dans un état sanitaire déplorable, outre une fonte musculaire généralisée, j’ai noté :
– une otite bilatérale,
– un amalgame de poils, déchets alimentaires et pourritures diverses, ainsi qu’une multitude d’épillets couvrant la face externe de chaque pavillon auriculaire (environ 100 gr chacun !! ),
– sur les pavillons auriculaires, j’ai constaté une multitude de lésions correspondant à des points d’entrée d’anciens épillets. Ces lésions sont anciennes, purulentes et étaient sous les amalgames décrits plus haut.
– une multitude d’épillets entrés sous la peau à des espaces interdigités,
– un épillet entré aux 3/4 dans le sphincter anal, à l’origine d’un abcès.
Des soins d’urgence ont été entrepris ce jour. L’état du chien nécessitera un contrôle vétérinaire dans 7 jours maximum « .

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont rendu possible ce sauvetage, et tout particulièrement l’officier de la Police Nationale. Nous tenons particulièrement à la remercier et à l’assurer de la haute estime qui est la nôtre, à la hauteur de son ouverture de cœur, sa généreuse écoute et son professionnalisme qui font honneur à la police française.

En effet, cette fonctionnaire de police a fait preuve d’une grande humanité en permettant le sauvetage de Voyou, qui était en réel danger de mort. Sans cette intervention, très vite, ce dernier serait très certainement mort d’un coup de chaleur.
Nous lui en sommes infiniment reconnaissants, d’autant que nous nous heurtons très souvent à la non prise en charge de la souffrance animale par les autorités référentes.

Depuis son sauvetage, notre Voyou a aussi été toiletté. Actuellement dans une famille relais, notre petit rescapé est chouchouté comme un petit prince, enfin heureux et libre…

Ensemble tout est possible. Merci pour lui.

L’équipe AJPLA